Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 4 avril 2008

Aller sous presse

Aller sous presse; mettre sous presse; to go to press; calque de l'anglais.

  • Au moment d’aller sous presse... (Matthieu Boivin, dans Le Soleil.)

D'après le Multidictionnaire, le Chouinard et le Colpron, aller sous presse est le calque de to go to press; il faudrait dire mettre sous presse.

Line Gingras
Traductrice indépendante
Québec

« Incendie au Manège militaire : le feu aux portes du Vieux-Québec » : http://www.cyberpresse.ca/article/20080404/CPSOLEIL/80405004/5019/CPSOLEIL

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Quelle différence fais-tu entre "calque" et "anglicisme" ?

    Posté par Rosa, dimanche 6 avril 2008 à 09:59
  • Le calque est une sorte d'anglicisme (ou d'italianisme, de germanisme...) : c'est, pour une personne s'exprimant en français, un mot français utilisé dans un sens qu'il n'a pas normalement en français, mais que possède son équivalent dans l'autre langue (par exemple «définitivement» utilisé au sens de «certainement»); ce peut être aussi une expression, une construction composée de mots français mais qui ne serait pas employée spontanément par une personne qui ne subirait pas l'influence de l'autre langue.

    Dans la catégorie des anglicismes entrent également les mots anglais utilisés tels quels en français.

    Posté par Choubine, dimanche 6 avril 2008 à 12:53
  • Merci de l'explication : en effet en France nous utilisons beaucoup d'anglicismes mais peu de calques.
    J'en ai fait un drôle un jour en Italie, j'avais demandé, en italien, si je pouvais "prendre ma douche", ils m'ont répondu en se moquant "et où veux-tu la mettre" car eux disent "fare la doccia".

    Posté par Rosa, dimanche 6 avril 2008 à 15:27
  • Ah, c'est un excellent exemple, Rosa, et très amusant! Parlant de fautes d'italien, j'en ai fait une belle un jour (ce n'était pas un calque, mais un usage très incorrect - et très naïf - du suffixe augmentatif). Je ne lis pas trop mal l'italien, mais je le parle très peu..., comme tu vas voir : http://chouxdesiam.hautetfort.com/archive/2006/09/25/dans-venise-la-rouge.html

    Posté par Choubine, dimanche 6 avril 2008 à 15:55
  • Alors là, on n'est plus dans le calque mais avec un faux ami.
    Le subjonctif en italien, quelle calamité !
    Je regrette de n'avoir plus tellement l'occasion de pratiquer cette langue mais je regrette aussi que tu n'écrives plus de billet de ce style.

    Posté par Rosa, lundi 7 avril 2008 à 13:34
  • Il y en aura d'autres, sans doute... Mais cela demande du temps.

    Posté par Choubine, lundi 7 avril 2008 à 14:10

Poster un commentaire