Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 27 mars 2008

Eurent été, eussent été?

Conditionnel passé deuxième forme; passé antérieur de l'indicatif; grammaire française; orthographe.

  • En programmant, par exemple, la Symphonie n° 70 de Haydn, Nagano et l'OSM seraient arrivés à un résultat supérieur en faisant le boulot pour lequel ils sont payés et en économisant au passage à la fois le cachet d'un soliste et le souffle des cuivres. Et s'il s'agissait d'employer madame Hewitt, la suggestion évidente pour illustrer « l'art de la fugue » était la Wanderer-Fantaisie de Schubert orchestrée par Liszt. Dans l'un ou l'autre cas, les passerelles Haydn-Bruckner ou Schubert-Bruckner eurent été autrement plus efficaces. (Christophe Huss.)

Le journaliste voulait sans doute employer le conditionnel, pour dire que les passerelles auraient été autrement plus efficaces; au lieu du conditionnel passé première forme, auraient été, il a choisi, comme il le pouvait très bien, le conditionnel passé deuxième forme, eussent été.

Il a cependant écrit eurent été, troisième personne du pluriel du passé antérieur de l'indicatif :

Après qu'ils eurent été relâchés, les deux aventuriers s'embarquèrent pour l'Amérique.

Line Gingras
Traductrice indépendante
Québec

« Concerts classiques - Une idée à la noix » : http://www.ledevoir.com/2008/03/26/182184.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]