Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 30 janvier 2008

Infliger une peine contre quelqu'un

Infliger une peine contre quelqu'un; infliger quelque chose contre quelqu'un; infliger à, infliger contre; infliger et la préposition; grammaire française; syntaxe du français.

  • Même si le juge Claude Leblond a infligé une peine d'emprisonnement contre Vincent Lacroix, la saga Norbourg n'est pas nécessairement terminée... (François Desjardins.)

Marie-Éva de Villers signale que le verbe infliger «se construit avec la préposition à». Tous les exemples que j'ai vus dans les dictionnaires généraux confirment cet avis. En voici quelques-uns :

Infliger un châtiment, une sanction, une peine à quelqu'un. (Petit Robert.)

Infliger une correction à un enfant désobéissant. (Lexis.)

C'est le châtiment infligé aux garces qui troublent la paix des ménages. (Vailland, dans le Lexis.)

L'église [...] a subi cette espèce de dévastation soigneuse, méthodique et vernissée que le protestantisme inflige aux églises gothiques. (Hugo, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

L'oubli et le silence sont la punition qu'on inflige à ce qu'on a trouvé laid ou commun. (Renan, dans le Petit Robert.)

Il fallait écrire :

Même si le juge Claude Leblond a infligé une peine d'emprisonnement à Vincent Lacroix...

Line Gingras
Québec

«La saga ne s'achève pas avec Lacroix» : http://www.ledevoir.com/2008/01/30/173894.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire