Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 26 décembre 2007

Définitivement

Définitivement; anglicisme.

  • Quand il a décidé de présenter un nouveau discours du Trône à la fin de l'été dernier, le premier ministre Harper était convaincu qu'à la lumière de la performance définitivement moyenne du Bloc québécois dans les sondages, Gilles Duceppe continuerait à assurer la survie de son gouvernement minoritaire. (Chantal Hébert.)

Selon Gérard Dagenais, l'adverbe définitivement «n'a qu'un sens. Il indique qu'une chose est terminée, fixée, réglée de façon définitive, c'est-à-dire "de façon qu'on ne doive plus y revenir" : la Cour suprême tranche définitivement les différends qui lui sont soumis.

L'adverbe anglais definitely, poursuit l'auteur du Dictionnaire des difficultés de la langue française au Canada, a une autre signification. Il veut dire "nettement, assurément, catégoriquement". C'est commettre un anglicisme que de prêter cette acception à définitivement

Le Colpron, le Multidictionnaire et le Chouinard donnent un avis semblable. J'ai trouvé divers équivalents dans les quatre ouvrages consultés, outre ceux qui sont proposés ci-dessus : certes, de tout cœur, incontestablement, indéniablement, indiscutablement, à coup sûr, sans aucun doute, décidément, absolument, bien entendu, bien sûr, certainement, sûrement.

Il va de soi que ces termes ne sont pas toujours interchangeables.

Line Gingras
Québec

«Le bulletin de l'opposition» : http://www.ledevoir.com/2007/12/10/167896.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire