Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 8 novembre 2007

Jusqu'à alors

Jusqu'à alors ou jusqu'alors.

  • Pour le premier ministre Matti Vanhanen, «la tuerie a profondément entamé le sentiment de sécurité» qui prévalait jusqu'à alors dans la société finlandaise. (Agence France-Presse.)

D'après la dizaine d'ouvrages que j'ai consultés - aux articles «jusque» et «alors» -, la préposition jusque «s'emploie sans à» (Girodet) devant l'adverbe alors :

Jusqu'alors, on s'était accommodé de la lampe à huile. (Multidictionnaire.)

Jusqu'alors, il n'avait pas dit un mot. (Lexis.)

Il avait bien travaillé jusqu'alors. (Colin.)

Il avait été maltraité jusqu'alors. (Thomas.)

Jusqu'alors, Louis XIII n'avait pas eu la possibilité d'exprimer sa volonté. (Girodet.)

La musique concrète n'est autre chose que la prise de conscience de ce phénomène jusqu'alors implicite. (Schaeffer, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Je n'aimais point le peuple jusqu'alors, mais dès lors j'eus pitié de lui. (Gide, dans le Trésor.)

Line Gingras
Québec

«Finlande : l'auteur avait annoncé le massacre sur YouTube» : http://www.cyberpresse.ca/article/20071107/CPMONDE/71107013/-1/CPMONDE

Posté par Choubine à 05:35 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]