Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 1 novembre 2007

L'abîme dans laquelle...

Une abîme ou un abîme; genre du nom abîme; nomenclatura ou nomenklatura; accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir; grammaire; orthographe.

  • ... cela nous a permis de constater la profondeur de l’abîme dans laquelle la nomenclatura du gouvernement du Québec nous a entraîné. (Michel Vastel.)

Abîme est un nom masculin :

Il y a un abîme entre ces deux opinions. (Petit Robert.)

Dans quoi avons-nous été entraînés? dans l'abîme, qui est profond.

* * * * *

D'origine russe, le nom nomenklatura est admis dans le Petit Robert (2007), sans variante orthographique.

* * * * *

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci précède le verbe. Le gouvernement du Québec a entraîné qui? nous, masculin pluriel parce qu'il représente l'ensemble de la population : nous a entraînés.

La phrase à l'étude aurait donc dû se lire :

... cela nous a permis de constater la profondeur de l’abîme dans lequel la nomenklatura du gouvernement du Québec nous a entraînés.

Line Gingras
Québec

«Quel boulet, cette ministre!» : http://blogues.lactualite.com/vastel/?p=52

Posté par Choubine à 06:07 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]