Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 7 octobre 2007

Rien avoir ou rien à voir

Rien avoir; rien à voir; orthographe.

  • ... je m'y suis précipité de mon plein gré pour des raisons qui n'ont rien avoir avec Jeanson... (Pierre Foglia.)

Ne rien avoir, c'est ne rien posséder :

Leur plus grande ambition dans la vie, c'était de ne rien avoir.

Le tour peut aussi être suivi d'un infinitif précédé de la préposition à :

Elle voudrait ne rien avoir à faire.

Quel drame de ne rien avoir à dire!

Dans la phrase qui nous intéresse, il fallait écrire pour des raisons qui n'ont rien à voir avec..., c'est-à-dire pour des raisons qui ne concernent pas... :

Il ne faut pas oublier, reprenait Villard, qu'en Belgique les industriels travaillent. - Non! - Si! - On ne sait pas... - Ça n'a rien à voir avec nous. (Van der Meersch, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Sa colère n'avait rien à voir avec ce qui s'était passé la veille.

Line Gingras
Québec

«La haine» : http://www.cyberpresse.ca/article/20071006/CPOPINIONS05/710060633/6750/CPOPINIONS05

Posté par Choubine à 04:26 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ok!

    Cool merci pour cette explication! Je me prenais la tête depuis des années et mes suis décidé à chercher sur le net. Maintenant c'est (presque!) plus clair... °_° . merci!

    Posté par e.rational, samedi 21 juillet 2012 à 14:38
  • Rien à voir... mais merci de passer me voir, même quand je n'ai rien à dire !

    Posté par Baïlili, dimanche 7 octobre 2007 à 19:51

Poster un commentaire