Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 4 octobre 2007

Reconnaître son tort

Reconnaître son tort ou reconnaître ses torts; aucun autre, même les; syntaxe du français.

  • Reconnaître sa responsabilité, c'est reconnaître son tort, présenter ses excuses et réparer. (Yves Boisvert, dans La Presse.)

«Si tu veux faire un effort / Je reconnaîtrai mes torts...» (Dis-moi ce qui ne va pas, chanson de J. Demarny, J. Claudric et E. Macias.)

Je trouve reconnaître ses torts dans le Petit Robert et le Trésor de la langue française informatisé (aux articles «tort» et «reconnaître»), de même que dans le Lexis et le Multidictionnaire (à l'article «reconnaître»). L'expression reconnaître son tort, d'après ce que je peux voir, n'est enregistrée que par le Trésor; elle figure seulement à l'article «reconnaître», dans les notes relatives à l'étymologie et à l'histoire.

Je pense donc qu'il convient d'employer, dans la langue moderne, le tour reconnaître ses torts; celui-ci se rencontre d'ailleurs dans trois autres articles du Trésor :

Il n'y a pas de honte à reconnaître ses torts. (À l'article «honte».)
... reconnaître ses torts et se repentir. (À l'article «mea(-)culpa».)
... il était tout prêt à reconnaître ses torts. (Beauvoir, à l'article «rompre».)

* * * * *

  • Mais aucun autre arrondissement, même les plus populeux, n'arrive...

Le singulier aucun autre ne saurait comprendre un pluriel; on peut cependant l'inclure dans un pluriel :

Mais aucun autre arrondissement, même parmi les plus populeux, n'arrive...

Line Gingras
Québec

«J'offre le scotch si vous gagnez» : http://www.cyberpresse.ca/article/20071003/CPOPINIONS05/710030744/6741/CPOPINIONS
«Dis-moi ce qui ne va pas» : http://gauterdo.com/ref/dd/dis-moi.ce.qui.html

Posté par Choubine à 05:41 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire