Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 20 septembre 2007

Où Ségolène Royal et Stephen Harper se rencontrent

Accord du participe passé employé avec l'auxiliaire être; grammaire française; orthographe.

  • La dernière journée de Ségolène Royal en terre québécoise sera marqué aujourd'hui par des rencontres avec des syndicalistes et par un rassemblement de partisans à l'Union française. (Claude Lévesque.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire être, à la forme passive, s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe. Qu'est-ce qui sera marqué par des rencontres? La dernière journée : sera marquée.

Autre exemple :

  • L'intervention canadienne en Afghanistan et l'indifférence de Stephen Harper en matière de protection de l'environnement, qui auraient dû indigner les Québécois autant que le plan B de M. Dion, semblent être considérés comme des péchés véniels. (Michel David.)

Le groupe sujet est ici nettement plus long, et inclut une subordonnée relative explicative, entre virgules comme il se doit, équivalant à une parenthèse; cela ne doit pas nous empêcher de trouver le ou les éléments qui constituent le noyau du groupe, et commandent donc l'accord. Qu'est-ce qui semble être considéré comme des péchés véniels? L'intervention... et l'indifférence... : semblent être considérées.

Line Gingras
Québec

«À l'Université de Montréal - Ségolène fait un tabac» : http://www.ledevoir.com/2007/09/20/157574.html
«Panne de désir» : http://www.ledevoir.com/2007/09/20/157575.html?fe=2064&fp=127439&fr=42027

Posté par Choubine à 02:44 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire