Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 14 juillet 2007

Peut faire mieux

  • L'aide offerte par le FMI s'avère aussi lente que totalement inadaptée. Prisonnière de son dogmatisme économique, il s'entête à réclamer... (Éric Desrosiers.)

L'aide n'est pas prisonnière de son dogmatisme économique; c'est le FMI [Fonds monétaire international], représenté par le pronom il, qui en est prisonnier.

  • Ces derniers retrouveront quand même assez rapidement le chemin de la croissance, mais avec moins vigueur qu'auparavant.
  • ... l'on ne veut plus jamais être aussi vulnérable aux magouilles des spéculateurs et aux humeurs des marchés financiers, ni d'avoir à s'abaisser à quémander l'aide du FMI.

... l'on ne veut plus jamais être [...] ni avoir...

  • Dans le sud et l'est de l'Asie, on a aussi décidé aussi de se constituer des réserves...
  • Ces réserves atteignent aujourd'hui un niveau astronomique qui dépasse de beaucoup les besoins de créances aussi bien publiques et que privées.
  • Les réserves de devises étrangères de l'ensemble des pays en voie de développement de la région sont en effet passé 250 milliards, en 1997, 2500 milliards aujourd'hui.

... sont en effet passées de 250 milliards, en 1997, à 2500 milliards aujourd'hui.

Ai-je besoin de le dire? Une bonne relecture n'aurait pas été superflue.

Line Gingras
Québec

«Perspectives - Petits pépins» : http://www.ledevoir.com/2007/07/09/149822.html

Posté par Choubine à 03:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire