Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 10 juillet 2007

À prime abord

À prime abord ou de prime abord.

  • La procureure de la Couronne, Me Sarah-Julie Chicoine, a affirmé à prime abord... (Le Journal de Québec.)

Je lis dans le Multidictionnaire, le Chouinard et le Hanse-Blampain qu'il faut employer de prime abord, et non à prime abord. Le Petit Robert, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, aux articles «prime» et «abord», ne reçoivent en effet que la locution de prime abord :

Elle avait deviné de prime abord qu'ils avaient en commun bien des rancunes. (Green, dans le Petit Robert.)

Onimus (1867) fait état d'une expérience, assez embarrassante de prime abord, sur la prétendue génération spontanée des globules blancs... (J. Rostand, dans le Trésor.)

Line Gingras
Québec

«15 mois dans la collectivité au lieu de l'Afghanistan» : http://www.canoe.com/infos/societe/archives/2007/07/20070706-081600.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    à ...

    En voilà une nouvelle !
    J'étais fervent partisan du "à...".

    Posté par lio, vendredi 4 avril 2008 à 09:41
  • Cause de l'erreur

    Probablement la contamination de « à première vue ».
    (Je m'exerce, quoi :) )

    Posté par Yves Lanthier, mardi 10 juin 2008 à 09:20
  • De prime abord

    Je viens d'entendre à la radio un député utiliser l'expression « à prime abord ». Assise à la table de ma salle à manger, j'ai fait la correction à voix haute: « Mais voyons, c'est de prime abord qu'on dit! ». Sur quoi, mon mari a répliqué: « Ah bon! J'aurais dit comme lui... ». Alors j'ai attrapé le portable pour faire la vérification sur Internet. Choux de Siam a souvent des réponses à ce genre de difficultés. Je pense comme Yves Lanthier que l'erreur viendrait d'une contamination de « à première vue ».

    Posté par MC Blais, mercredi 7 décembre 2011 à 21:26
  • Merci!

    Votre récit me fait plaisir. Je me rends compte, par ailleurs, que «Le français au micro» a abordé la question : http://www.radio-canada.ca/radio/francaismicro/description.asp?ID=879&CAT=A&leid=699&lacat=u

    Posté par Choubine, mercredi 7 décembre 2011 à 22:55
  • Suite...

    Et merci à vous de m'avoir fait découvrir la section «Le français au micro» sur le site de Radio-Canada. Je connais les capsules linguistiques de Guy Bertrand à la radio, mais je ne savais pas comment y avoir accès sur le site Internet.

    Concernant «de prime abord», le Multi donne comme équivalence l'expression «à première vue», ce qui irait dans le sens de ma supposition... Cela dit, je ne voudrais pas contredire Guy Bertrand qui considère «à prime abord» comme un barbarisme issu du croisement illégitime de «a priori» et «de prime abord»...

    Posté par MC Blais, vendredi 9 décembre 2011 à 18:45
  • On dit aussi «au premier abord».

    Posté par Choubine, vendredi 9 décembre 2011 à 19:48

Poster un commentaire