Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 30 juin 2007

C'est moi qui

Qui et l'accord du verbe; antécédent du pronom relatif qui; grammaire française; orthographe d'accord.

  • Ce n’est pas moi qui l’écrit... (Richard Hétu.)

Ce n'est pas moi non plus.

Le verbe ayant pour sujet le pronom relatif qui s'accorde avec l'antécédent du relatif, c'est-à-dire avec le nom ou le pronom que le relatif représente - dans le cas qui nous occupe, le pronom moi, première personne du singulier :

Ce n'est pas moi qui l'écris.

* * * * *

Note du 1er juillet : Je viens de me rendre compte que monsieur Hétu s'est corrigé; c'est tout à son honneur.

Line Gingras
Québec

«J'aime Paris» : http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/?p=70411626

Posté par Choubine à 05:15 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Monsieur Hétu n'est donc pas têtu, c'est le moins que l'on puisse dire...

    Pardonnez-moi Choubine, de me montrer importun, mais il y a une faute que je rencontre souvent. La voici :

    "Tu lui fais ch..." pour "Tu le fais ch..."

    La cause de cette erreur est - il n'y a pas à discuter là-dessus- l'analogie avec les expressions "faire mal", "faire du bien" ou encore "faire de la peine".

    Bon @+

    Posté par Reixach, lundi 30 juin 2008 à 05:05
  • Oui, ou... «tu lui fais dire des mensonges».

    Posté par Choubine, lundi 30 juin 2008 à 05:16

Poster un commentaire