Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 25 juin 2007

Elle s'est demandée

Se demander; accord du participe passé du verbe pronominal; verbe accidentellement pronominal; pronominal réfléchi; grammaire française; syntaxe du français; orthographe d'accord.

  • ... la ministre des Finances [...] s'est demandée si les partis d'opposition avaient «un sens des responsabilités», compte tenu du coût d'une élection. (Antoine Robitaille et Robert Dutrisac.)

Se demander est un verbe accidentellement pronominal, c'est-à-dire qui ne s'emploie pas toujours à la forme pronominale; et c'est un pronominal réfléchi, du fait que le sujet et le pronom réfléchi désignent la même personne. Avec quoi s'accorde le participe passé, en pareil cas? Pas avec le sujet, mais avec le complément direct, s'il précède le verbe. La ministre a demandé qui ou quoi? Elle a demandé si les partis d'opposition avaient «un sens des responsabilités»... Le complément direct est placé après le verbe (et en outre c'est une proposition) : le participe passé doit rester invariable.

Quant au pronom réfléchi, s', il répond à la question à qui? - et ne commande donc pas l'accord.

Line Gingras
Québec

«L'opposition rejette le budget» : http://www.ledevoir.com/2007/05/25/144738.html

Posté par Choubine à 06:55 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire