Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 19 mai 2007

Faible faiblesse, et pauvre en plus

  • Si on a pu considérer le transport individuel en automobile comme un droit, c'est que pendant trop longtemps, la faiblesse de l'offre de transport collectif et de moyens alternatifs moins polluants a été si faible et si pauvre que l'automobile pouvait apparaître comme un mal nécessaire. (Gil Courtemanche.)

... pendant trop longtemps, l'offre de transport collectif...

  • Ces orientations et ces mesures relèvent en bonne partie des arrondissements, comme la création de quartiers verts et de zones piétonnes ou d'apaisement de la circulation dans les zones domiciliaires.

... dans les secteurs domiciliaires.

Line Gingras
Québec

«Une ville verte» : http://www.ledevoir.com/2007/05/19/144193.html

Posté par Choubine à 23:59 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire