Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 7 septembre 2006

Au courant qu'il y a un pageant aérien

Au courant que; être au courant que; pageant; anglicisme; grammaire française; syntaxe du français.

  • «Ils annoncent un pageant aérien à Québec. Êtes-vous au courant qu'il y a un pageant aérien extraordinaire depuis 12 ans?» (André Arthur, député indépendant de la circonscription de Portneuf, cité par Antoine Robitaille.)

On peut mettre ou tenir quelqu'un au courant de quelque chose; on peut aussi être au courant, se tenir au courant :

Tenez-moi au courant de ses progrès. (Multidictionnaire.)

Vous ne semblez pas bien sûr de vous. Vous devriez être au courant de la question. (Ionesco, dans le Lexis.)

J'adressai à M. Churchill une note pour le mettre au courant de nos désirs et de nos moyens. (De Gaulle, dans le Lexis.)

Aucun des quatorze ouvrages que j'ai consultés, toutefois, ne reçoit la construction au courant que. J'hésiterais à l'employer : il me semble que la proposition ainsi introduite contient une information précise, comme arrêtée, alors que le mot courant évoque le mouvement - au départ, le mouvement de l'eau. Quoi qu'il en soit, être au courant que est facile à remplacer :

Savez-vous que la ville de Québec fêtera son 400e anniversaire en 2008?

* * * * *

Je suis originaire du comté de Portneuf; une bonne partie de ma famille y vit toujours. Je pense donc pouvoir dire que bien peu des «petites gens» dont monsieur Arthur se présente comme l'ardent défenseur comprendraient ce que signifie le mot pageant. Il n'y a aucune honte à cela : les dictionnaires de langue que j'ai sous la main - y compris le Nouveau Petit Robert (2007), que j'étrenne aujourd'hui - n'admettent pas ce mot en français. Était-ce si difficile, est-ce que ç'aurait eu l'air si prétentieux de parler d'un spectacle aérien?

Line Gingras

«André Arthur mène une charge contre les fêtes du 400e de Québec» : http://www.ledevoir.com/2006/09/06/117463.html

Posté par Choubine à 00:57 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah!

    Moi, je n'aurais jamais pensé qu'il s'agissait d'un spectacle aérien! Mais disons que M. Arthur n'en est pas à son premier écart de langage!

    Posté par Danaée, jeudi 7 septembre 2006 à 18:15
  • Donc pageant veut dire spectacle ! Ben, je peux dire que je n'ai jamais entendu ce mot...

    Posté par Baïlili, jeudi 7 septembre 2006 à 19:42
  • Bonjour

    Effectivement le mot "pageant" était inconnu pour moi, sans doute un mot d'utilisation courante à Québec.

    Pour au courant de, en général, je l'utilise lorsqu'il s'agit d'une information sur un fait, une action ou un événement dans le temps (êtes-vous au courant de la venue du Directeur? Non? Maintenant si )

    Une bonne journée :D

    Posté par Alerion, vendredi 8 septembre 2006 à 03:26

Poster un commentaire