Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 28 août 2006

Coordination et logique

Sujet d'un semi-auxiliaire introduisant deux verbes employés à la forme passive; sujet du verbe; grammaire française; syntaxe du français.

  • ... la pensée de ces commentateurs qui finissent par conclure que le financement des partis politiques par l'État devrait tout simplement être aboli et laissé entièrement à leurs membres et à leurs partisans. (Bernard Descôteaux.)

Être aboli et être laissé sont deux infinitifs à la forme passive introduits par le semi-auxiliaire devoir. Celui-ci a pour sujet le financement des partis politiques par l'État. Bien entendu, le noyau de ce groupe, c'est le financement; il n'empêche que le syntagme entier remplit la fonction de sujet. Sans doute est-il logique d'écrire :

... le financement des partis politiques par l'État devrait tout simplement être aboli...

Mais on commet une contradiction flagrante si l'on affirme :

... le financement des partis politiques par l'État devrait être laissé entièrement à leurs membres et à leurs partisans.

Comment résoudre la difficulté? Je proposerais :

... l'État devrait cesser de subventionner les partis politiques, dont le financement devrait être laissé à leurs membres et à leurs partisans.

Line Gingras

«Affaiblir l'adversaire» : http://www.ledevoir.com/2006/08/26/116773.html

Posté par Choubine à 01:49 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    intérêt

    très interessant, grammaticalement je parle
    merci de cette précision

    Posté par feuilllle, lundi 4 septembre 2006 à 12:27

Poster un commentaire