Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 25 août 2006

Pécheurs d'hommes que vous êtes

Pécher; pêcher; pécheurs; pêcheurs; paronymes.

  • D'abord, j'ai reçu quelques troublants courriers, qui me félicitaient de dénoncer (je résume) le trop grand nombre d'immigrants qu'on avait «importés» au Québec. Je relis mon texte paru la semaine dernière, et j'ignore où on a péché ça. De plus, je croyais ce mot disparu du vocabulaire nationaliste pour toujours. (Pascale Navarro.)

«Ce mot»? Euh... Serait-ce - demandé-je avec à peine un soupçon de mauvaise foi - le péché?

Simon et André étaient pêcheurs de leur état; mais étant hommes, ils étaient aussi pécheurs, cela va de soi. Vous n'allez quand même pas me demander où j'ai pêché cela?

Line Gingras

«Avoir peur de son ombre» : http://www.ledevoir.com/2006/08/25/116618.html

Posté par Choubine à 00:10 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    :)

    je retiens : le pêcheur met un chapeau contre les ardeurs du soleil en sa barque, le méchant pécheur s'accentue en biais sans doute pour mieux acérer ses méfaits!
    en tout cas, merci j'hésite toujours , les moyens mnémotiques sont personnels, mais bien pratiques.

    Posté par feuilllle, lundi 4 septembre 2006 à 12:35
  • Un pêcheur sachant pécher sait pécher sans sa canne à pêche. Non?

    Posté par Choubine, lundi 4 septembre 2006 à 12:46
  • !

    rire

    Posté par feuilllle, lundi 4 septembre 2006 à 17:50

Poster un commentaire