Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 25 juillet 2006

Le régime qui les oppressait

Oppresser et opprimer; usage.

  • C'est d'ailleurs ce que Boyden a fait. Il s'est penché sur le sort de ces soldats amérindiens de la Grande Guerre qui, tout comme les Noirs américains au Vietnam et les tirailleurs sénégalais, ont poussé l'obligeance jusqu'à voler au secours du pays et du régime qui les oppressaient. (Louis Hamelin.)

Le Multidictionnaire et le Hanse-Blampain signalent qu'il faut distinguer entre oppresser et opprimer. Oppresser quelqu'un, c'est lui causer une gêne dans ses fonctions respiratoires ou, au figuré, l'«étouffer sous un poids, une angoisse» (Multidictionnaire); opprimer quelqu'un, c'est le «soumettre à une autorité excessive et injuste», le «persécuter par des mesures de violence» (Petit Robert) :

Il me semblait que l'intensité des ténèbres m'oppressait et me suffoquait. (Baudelaire.)

Christophe voulait parler, une angoisse l'oppressait. (Rolland.)

Il fut l'homme qui frappe, opprime, égorge, exile... (Hugo.)

Opprimer un peuple, les faibles. (Petit Robert.)

Line Gingras

«La chair humaine» : http://www.ledevoir.com/2006/07/22/114227.html?338

Posté par Choubine à 03:07 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Effectivement, je crois que ces peuples ont été opprimés...

    Posté par Baïlili, mardi 25 juillet 2006 à 16:49
  • N'est-ce pas?

    Posté par Choubine, mardi 25 juillet 2006 à 17:02
  • opp...

    oppressser = nom oppression
    opprimer? = soumettre soumission simplement en nom?
    pas de nom de même racine?
    je n'en n'ai pas trouvé .
    sourire à toi choubine

    Posté par feuilllle, mardi 25 juillet 2006 à 17:44

Poster un commentaire