Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 4 juillet 2006

Accéder dans les facultés

Accéder dans, accéder à; choix de la préposition introduisant le complément du verbe accéder; grammaire française; syntaxe du français.

  • Comment expliquer le décrochage universitaire des étudiants de chez nous qui accèdent en masse dans nos facultés... (Denise Bombardier.)

Ainsi que le font observer le Multidictionnaire et le Trésor de la langue française informatisé, accéder, au sens d'«avoir accès dans un lieu, pouvoir y pénétrer» (Petit Robert), introduit toujours son complément par la préposition à, «ou une construction équivalente, indiquant le terme du mouvement» (Trésor) :

On accède au grenier par une échelle. (Petit Robert.)

Le perron par où on accédait au corps principal de l'école. (Mauriac, dans le Petit Robert.)

... elle fit entrer le chanoine dans un boudoir étroit auquel on n'accédait que par le salon... (Gide, dans le Trésor.)

La même règle s'applique lorsque le verbe est employé au figuré, avec un complément désignant «un but difficile à atteindre» (Trésor) :

Accéder à de hautes fonctions. (Lexis.)

Est-il donc possible aux étudiants d'accéder en masse à l'Université? On ironisait, sans doute.

Line Gingras

«À distance» : http://www.ledevoir.com/2006/06/17/111846.html

Posté par Choubine à 02:53 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]