Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 27 juin 2006

Place du participe passé adjectif

Place du participe passé adjectif.

  • Ensuite, ils ouvriront leurs coffres l'automne venu, mieux garnis que ceux des démocrates, pour financer la fin de la campagne à grands coups de ralliements politiques et de blitz publicitaires. (Guy Taillefer.)

Il serait souhaitable de rapprocher le participe passé adjectif garnis du nom auquel il se rapporte :

Ensuite, l'automne venu, ils ouvriront leurs coffres, mieux garnis que ceux des démocrates...

(Et à la cigale ils ne donneront rien, même pas une vieille cenne nouère pour s'acheter des paparmanes, les séraphins.)

Line Gingras

«Mauvaises nouvelles pour les républicains» : http://www.ledevoir.com/2006/06/24/112348.html

Posté par Choubine à 03:32 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Rien à voir, mais je trouve ton comm chez moi "les fleurs sont plus belles quand elles ont pleuré" absolument magnifique... Merci.

    Posté par Baïlili, mardi 27 juin 2006 à 20:24

Poster un commentaire