Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

26 juin 2006

Prise de becs

Ce pourquoi ou ce pour quoi; pourquoi ou pour quoi; prise de bec ou prise de becs; orthographe.

  • Si le courant semble passer entre les deux hommes, la prise de becs concernant les 328 millions qui étaient destinés au Québec dans le cadre de Kyoto et qui ne seront finalement jamais alloués a toutefois un peu assombri la fin de session. (Alec Castonguay.)

Une prise de bec, c'est une altercation, une querelle, une dispute, un échange de propos vifs. Le Petit Robert, le Lexis, le Multidictionnaire et le Trésor de la langue française informatisé, consultés à l'article «bec», ne donnent que la graphie prise de bec, sans s à bec :

Les discussions, les prises de bec, les engueulades. (Cendrars, dans le Petit Robert.)
Nous avons bien ri de la prise de bec qu'elle a eue avec sa voisine. (Lexis.)

* * * * *

  • C'est que plusieurs mesures bien accueillies dans le reste du pays - ou alors reçu avec indifférence - heurtent une majorité de Québécois.

On est du monde ben r'cevant, aucun doute là-dessus, mais ce n'est pas le reste du pays qui a été reçu - les mesures, plutôt : reçues.

* * * * *

  • «... Les électeurs ont l'impression de jouer un plus grand rôle parce qu'ils ont porté au pouvoir un parti qui fait ce qu'il dit et donc qui réalise ce pourquoi ils ont voté», affirme Jean-Herman Guay.

Pourquoi ont-ils voté pour ce parti? On se doute des raisons pour lesquelles ils l'ont fait - de ce pour quoi ils l'ont fait.

Hanse et Blampain proposent les exemples suivants :

Ils oublient ce pour quoi ils ont été nommés.
Ils oublient pourquoi ils ont été nommés.
(Formulation plus fréquente.)

Dans la phrase à l'étude, il aurait cependant été impossible d'écrire : ... un parti qui fait ce qu'il dit et donc qui réalise pourquoi ils ont voté. Il fallait ce pour quoi.

Line Gingras

«Stephen Harper sur les chapeaux de roues» : http://www.ledevoir.com/2006/06/24/112344.html

Posté par Choubine à 00:28 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

  1