Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 17 mai 2006

Prévenir quelqu'un de + infinitif

Prévenir quelqu'un de + infinitif; grammaire française; syntaxe du français; impropriété; usage.

  • Ils préviennent finalement toutes les agences gouvernementales et les pays qui envisagent d'employer de telles méthodes d'évaluer sérieusement les politiques susceptibles de les accompagner... (Pauline Gravel.)

Prévenir quelqu'un de quelque chose, c'est le lui faire savoir, l'en informer, l'en avertir :

Il n'y a qu'à prévenir le notaire de ta visite... (Martin du Gard, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Préviens-la de notre retard. (Multidictionnaire.)

Il est venu le prévenir du changement intervenu en son absence. (Lexis.)

Prévenez-le que nous arriverons demain. (Petit Robert.)

Je vous préviens que mon grand-père fait mieux encore; il dit Buonaparté. (Hugo, dans le Trésor.)

Je vous préviens que je n'attendrai pas. (Hanse-Blampain.)

Aucun des onze ouvrages que j'ai consultés n'admet la construction prévenir quelqu'un de + infinitif. Aucun non plus n'attribue à prévenir le sens de recommander, qu'il me paraît avoir dans la phrase à l'étude :

Ils recommandent finalement à toutes les agences gouvernementales et aux pays qui envisagent d'employer de telles méthodes d'évaluer sérieusement les politiques susceptibles de les accompagner...

Line Gingras

«Arrêter un criminel grâce à l'ADN d'un proche parent» : http://www.ledevoir.com/2006/05/15/109261.html

Posté par Choubine à 03:15 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire