Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 2 mars 2006

Ni fleurs ni couronnes - Dieu nous préserve de lattitude

  • Depuis l'arrêt Big M Drug Mart, les tribunaux sont tenus d'accorder beaucoup de lattitude à ceux qui se réclament du droit à la liberté de religion. Nul ne peut être forcé d'agir contrairement à ses croyances ou à sa conscience, sous réserve des restrictions nécessaires pour préserve la sécurité, l'ordre, la santé, les moeurs publiques ou les libertés et droits d'autrui. (Brian Myles.)

On se relit un peu vite, et voilà qu'on donne l'impression de confondre l'attitude et latitude, avant d'oublier la finale de l'infinitif...

Et puis, si on s'était montré plus attentif, on aurait sans doute remarqué la répétition, pas très heureuse, de réserve et préserver, à quelques mots d'intervalle - mais il nous arrive à tous d'être distraits*. Quoi qu'il en soit, on aurait pu écrire :

... sous réserve des restrictions nécessaires pour sauvegarder...

Line Gingras

* La peuve, c'est que j'ai fait ci-dessus une rime involontaire (infinitif - attentif) et que je ne m'en rends compte que plusieurs jours plus tard (6 mars), après je ne sais combien de relectures. Ce n'est pas «vingt fois sur le métier» qu'il faut remettre son ouvrage, mais cent.

«Arme ou symbole?» : http://www.ledevoir.com/cgi-bin/ledevoirredir.cgi?http://www.ledevoir.com/2006/03/02/103334.html

Posté par Choubine à 03:03 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]