Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 24 février 2006

Ni fleurs ni couronnes - Drôle de vote

  • Car le comité pourra bien ruer dans les brancards, en définitive il ne votera pas sur la candidature à la Cour suprême et c'est le premier ministre qui conservera ce suprême privilège. (Hélène Buzzetti.)

Le premier ministre serait donc appelé à voter, lui seul?

Je crois comprendre qu'il lui appartient plutôt de désigner ou de nommer le nouveau juge.

«Perspectives - Transparence de pacotille» : http://www.ledevoir.com/2006/02/22/102670.html

Posté par Choubine à 02:29 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]