Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 22 février 2006

Compte tenu que

Compte tenu; compte tenu que; compte tenu de; locution prépositive; grammaire française; syntaxe du français.

  • Les armées du monde entier l'utilisent pour connaître la «comprenette» des engagés, compte tenu que le recrutement s'effectue souvent dans des milieux socioculturels défavorisés. (Pauline Gravel.)

Dans les cinq ouvrages qui la signalent, sur les douze consultés (noter que j'ai vu les dictionnaires généraux à l'article «compte»), l'expression compte tenu est suivie invariablement de la préposition de :

Compte tenu des circonstances. (Petit Robert.)

Je maintiens les ordres que je vous ai donnés, compte tenu des intérêts supérieurs dont je suis responsable. (De Gaulle, cité par le Lexis.)

Compte tenu de sa compétence et de sa formation, nous l'engageons. (Multidictionnaire.)

Compte tenu de son dévouement. (Hanse et Blampain.)

Il devait, compte tenu des meubles vendus [...] et des mois de location impayés, quelque chose comme soixante-cinq mille francs. (Fargue, cité par le Trésor de la langue française informatisé.)

Le Petit Robert donne d'ailleurs compte tenu de comme une locution prépositive, et Marie-Éva de Villers fait observer : «La locution se construit avec la préposition de, non avec la conjonction que.»

Dans la phrase qui nous intéresse, on aurait pu employer étant donné que.

Line Gingras

«Autistes : l'intelligence autrement» : http://www.ledevoir.com/2006/02/20/102496.html

Posté par Choubine à 00:11 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire