Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 14 février 2006

Emboîter le pas de...

Emboîter le pas de quelqu'un; emboîter le pas à quelqu'un; emboîter le pas à ou de; emploi de la préposition avec la locution verbale emboîter le pas; grammaire française; syntaxe du français.

  • Dans la foulée, l'Afrique du Sud, le Japon et le Brésil emboîteraient le pas de tous les autres. (Serge Truffaut.)

Hanse et Blampain signalent qu'on emboîte le pas à quelqu'un, et non de quelqu'un.

Dans le Petit Robert et le Lexis, je ne trouve en effet que la locution emboîter le pas à quelqu'un :

Si un camarade fait une bêtise, immédiatement il lui emboîte le pas.

Le Trésor de la langue française informatisé relève les constructions emboîter le pas à quelqu'un, de quelqu'un, derrière quelqu'un. Il ne donne d'exemple, cependant, qu'avec la préposition à :

Après un instant d'hésitation, notre héros emboîta le pas au curieux petit personnage. (Alain-Fournier.)

L'expression s'emploie aussi sans complément :

Il y a toujours moins de courage à emboîter le pas qu'à se détacher d'un ensemble, lorsque ce détachement même, loin de vous mettre à l'abri, vous expose. (Gide.)

Line Gingras

«L'Iran face à l'ONU» : http://www.ledevoir.com/2006/02/02/101127.html

Posté par Choubine à 02:30 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]