Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 28 janvier 2006

Ni fleurs ni couronnes - Pointillons*

  • Il n'y a pas que l'efficacité énergétique qui joue en faveur des Japonais et des Allemands, il y a aussi la gamme de produits offerts, leur style, leur qualité d'assemblage et leur fiabilité d'ensemble. Au contraire, sur chacun de ces points, les voitures américaines ne cessent de perdre des points. (Jean-Robert Sansfaçon.)

Non, rassurez-vous, je ne vais pas proposer d'écrire que les voitures américaines ne cessent de perdre des plumes; mais ne serait-il pas possible d'affirmer, de façon plus terre à terre, qu'elles donnent de moins en moins satisfaction ou qu'elles présentent de moins en moins d'intérêt?

Line Gingras

* Le verbe pointiller, d'après le Petit Robert, ne signifie pas «se montrer pointilleux». Le Trésor de la langue française informatisé admet cependant cette acception figurée : «Apporter la plus grande minutie dans la réalisation ou l'exécution de quelque chose.» On peut ainsi parler en pointillant chaque mot.

«Le carnage se poursuit» : http://www.ledevoir.com/2006/01/24/100351.html

Posté par Choubine à 02:13 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]