Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 22 janvier 2006

Le Bloc, K.-O.?

  • Ce que le Parti libéral n'a pas vu venir, le Bloc québécois ne l'a pas vu non plus. Le slogan «Heureusement, ici, c'est le Bloc» illustre le degré de confiance qui animait au point de départ ce parti qui n'avait qu'un seul véritable adversaire et qui, de toute façon, était déjà K.-O. (Bernard Descôteaux.)

Il suffit d'un rien : une malheureuse conjonction de deux lettres oubliée là, et la phrase fait sourire le lecteur québécois, induit en erreur ou plonge dans la perplexité le lecteur étranger qui n'aurait pas suivi notre campagne électorale (fédérale). Non, le Bloc n'est pas K.-O., même s'il affichait au départ un excès de confiance, croyant n'avoir qu'un seul véritable adversaire - le Parti libéral, en très mauvaise posture au Québec.

On aurait pu écrire :

[...] le degré de confiance qui animait au point de départ ce parti qui n'avait qu'un seul véritable adversaire - lequel, de toute façon, était déjà K.-O.

«Référendaire, disait-il» : http://www.ledevoir.com/2006/01/21/100203.html

Posté par Choubine à 04:24 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [3] - Permalien [#]