Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 15 janvier 2006

Vital à, vital pour?

Vital à; vital pour; vital à/pour; choix de la préposition.

  • On l'aura compris, les sanctions commerciales ne feront guère de dommages à un pays dont l'économie est centrée sur une ressource vitale aux économies des autres. (Serge Truffaut.)

On peut très bien dire, à mon avis, qu'une ressource est essentielle ou nécessaire à l'économie d'un pays; mais vitale...?

Je n'ai trouvé que deux exemples qui me paraissent utiles (quoique vital y ait sans doute un sens atténué), dans les onze ouvrages que j'ai consultés; dans les deux cas, le complément est introduit par la préposition pour :

Les transports sont une question vitale pour les citadins. (Lexis.)
Ces données sont vitales pour nous. (Multidictionnaire.)

Line Gingras

"L'Iran et la sanction" : http://www.ledevoir.com/2006/01/14/99667.html

Posté par Choubine à 01:04 - Langue et traduction - Commentaires [5] - Permalien [#]