Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 12 janvier 2006

Environ

Environ.

  • Selon une évaluation des auteurs, OC [Option Canada] aurait ainsi environ dépensé illégalement 3,5 millions [...] (Clairandrée Cauchy.)

Voilà un adverbe qui pourrait être mieux placé : environ n'apporte pas une nuance au verbe, mais à l'indication numérique. Option Canada aurait dépensé, illégalement d'après les auteurs d'un certain ouvrage, environ 3,5 millions, 3,5 millions environ, quelque 3,5 millions.

Line Gingras

"Aide occulte pour le NON" : http://www.ledevoir.com/2006/01/10/99338.html

Posté par Choubine à 00:58 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben de toute façon, c'était illégal, comme dépense, alors...

    Posté par jujuly, jeudi 12 janvier 2006 à 04:11
  • Option Canada? C'est quoi?

    Posté par diabolo_coco, jeudi 12 janvier 2006 à 05:43
  • Salut, jujuly et diabolo! Option Canada, c'était un organisme, financé au moins en partie par le gouvernement fédéral, qui voulait travailler à cimenter l'unité canadienne. Pendant la campagne référendaire de 1995, qui a été remportée de justesse par le camp du Non (s'opposant à la séparation du Québec), cet organisme aurait dépensé environ 3,5 millions de dollars au Québec. Le problème, c'est que cet argent s'ajoutait aux 5 millions que le Comité du Non, comme le Comité du Oui, avait le droit de dépenser au cours de cette période (entre le 1er et le 30 octobre). Mais Option Canada, si j'ai bien compris, ne travaillait pas officiellement pour le Comité du Non; certains, qui faisaient partie du comité et y exerçaient même des fonctions très en vue, disent ignorer tout des activités de cet organisme..., qui aurait assumé, pourtant, le paiement de factures.

    On avait déjà voulu faire enquête, mais les documents pertinents étaient introuvables. Jusqu'à ce qu'un informateur communique la plus grande partie des documents comptables à deux journalistes - qui ont récupéré la boîte dans les poubelles d'un centre commercial, et viennent de publier un livre. Je sais, on dirait un roman...

    Posté par Choubine, vendredi 13 janvier 2006 à 03:07

Poster un commentaire