Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

16-12-2005

C'est bien tourné! - À propos de la CFII

Le dossier traînait dans le tiroir d'un vague ministère lorsque le président l'a ressorti au moment de la guerre en Irak. Donnée pour morte depuis des mois, l'idée [celle de la création de la Chaîne française d'information internationale (CFII)] a repris de la vigueur alors que le gouvernement se plaignait des reportages diffusés à l'étranger sur les émeutes qui ont enflammé les banlieues françaises. (Christian Rioux.)

Voilà un article intéressant et très bien écrit. Si on n'est pas abonné au Devoir, on peut toujours le lire à la bibliothèque...

"Trop peu, trop tard" : http://www.ledevoir.com/2005/12/16/97873.html

Posté par Choubine à 20:18:00 - C'est bien tourné! - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ni fleurs ni couronnes - Répétitions répétitives

En janvier dernier, des élections avaient été organisées afin d'élire un gouvernement provisoire [...] (Serge Truffaut.)

Dans le même paragraphe :

Dans les mois qui ont suivi, les membres de cette coalition ont pris un soin particulier à composer une loi fondamentale traduisant leurs intérêts particuliers.

"L'élection des divisions" : http://www.ledevoir.com/2005/12/16/97843.html

Posté par Choubine à 19:26:19 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ni fleurs ni couronnes - Satanées questions

Comme les autres questions préenregistrée, celle-ci est venu du public. (Alec Castonguay.)

Dans le même paragraphe :

Le chef du NPD a rappelé que les chefs de l’opposition avait offert un compromis à Paul Martin pour déclencher des élections seulement en janvier.

"Duceppe et Martin se démarquent" : http://www.ledevoir.com/2005/12/16/97880.html

Posté par Choubine à 19:04:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [7] - Permalien [#]

Participer à un groupe

Participer à un groupe; participer à un comité; complément du verbe participer; participation à un groupe; participation à un comité; complément du nom participation; participant à un groupe; participant à un comité; complément du nom participant; participer et faire partie; membre et participant.

  • Mohammed Ihsan a participé au groupe de juristes qui a défini les fondements juridiques [...] (Christian Rioux.)

Je veux bien que l'on soit membre d'un groupe, d'un comité ou d'une association et que l'on participe à ses travaux ou à ses activités; tout de même, que cela ne nous empêche pas de distinguer entre membre et participant, entre faire partie et participer.

Les dictionnaires consignent le verbe participer, comme les noms participant et participation, avec des compléments évoquant une action, une activité, une entreprise, un événement :

Participer à un jeu, à une manifestation, à un colloque, à la conversation, à une grève, à des réjouissances, à une excursion, à une élection, à une cérémonie, à une expédition, à une fête, à une opération, à une épreuve, à un sauvetage.

Participants à une compétition, à une réunion.

Participation à un gala, à une recherche, à l'effort, au culte, au pouvoir, à un crime.

J'ai relevé il est vrai, dans la liste présentée par le Trésor de la langue française informatisé, l'exemple participer à un jury, qui détonne me semble-t-il - un jury désignant, comme un groupe ou un comité, un ensemble de personnes. Peut-être commence-t-on à confondre, dans l'usage, l'appartenance et la fonction : faire partie d'un jury (ou d'un comité, ou d'un groupe de juristes) suppose que l'on participe à ses travaux.

Je persiste à croire qu'il faut s'efforcer à davantage de précision.

Line Gingras

"Sur la piste de Saddam" : http://www.ledevoir.com/2005/12/09/97331.html

Posté par Choubine à 05:13:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

15-12-2005

Ni fleurs ni couronnes - On portait le deuil?

Tout de noir vêtu, le premier ministre Jean Charest et la présidente du Conseil du trésor Monique Jérôme-Forget ont annoncé solennellement en soirée [...] (Clairandrée Cauchy.)

Qui donc était vêtu de noir? La construction de la phrase laisse entendre que les deux élus s'étaient donné le mot; le singulier indique le contraire. Information capitale...

http://www.ledevoir.com/2005/12/15/97747.html

Posté par Choubine à 04:52:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est bien tourné! - Vous prendrez bien un loukoum?

Cette délicieuse parenthèse de Jean Dion, chers amis, est commanditée par... en fait, je ne sais pas encore par qui. Un fabricant de pastilles?

(Que prend un gouverneur général quand il a mal à la gorge? Des Rideau Halls. Voilà certes une des blagues les plus idiotes jamais imaginées, mais elle dépasse en subtilité toutes les publicités électorales.)

Précisons, à toutes fins utiles, que Rideau Hall est la résidence officielle du gouverneur général du Canada.

"Le fédéral pour les nuls : Mon sénateur" : http://www.ledevoir.com/2005/12/15/97743.html

Posté par Choubine à 01:38:00 - C'est bien tourné! - Commentaires [0] - Permalien [#]

14-12-2005

C'est bien tourné! - King Kong

Rappelons-le pourtant : King Kong n'est pas né dans les choux. (Odile Tremblay.)

"King Kong, d'hier à aujourd'hui" : http://www.ledevoir.com/2005/12/14/97672.html

Posté par Choubine à 18:10:39 - C'est bien tourné! - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ni fleurs ni couronnes - Les conjonctions, ça se conjugue?

Conjonction astrologique.

Comme dans une conjugaison astrologique rare, les intérêts des quatre partis se sont retrouvés dans la même maison. (Gil Courtemanche.)

"Des élections de politiciens, par et pour les politiciens" : http://www.ledevoir.com/2005/12/03/96812.html

Posté par Choubine à 04:52:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

13-12-2005

Ni fleurs ni couronnes - Réforme du Sénat

De passage dans l'Ouest canadien, mardi, Paul Martin n'a pas manqué l'occasion de répéter qu'il est en faveur d'un Sénat élu mais il s'est tenu très loin de toutes déclarations qui pourrait être perçues comme une promesse électorale. (Isabelle Rodrigue, PC.)

"Oui à la réforme du Sénat, mais ce n'est pas une priorité, dit Martin" : http://www.cyberpresse.ca/article/20051213/CPACTUALITES/51213136/5363/CPACTUALITES02

Posté par Choubine à 23:35:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [2] - Permalien [#]

11-12-2005

S'imposer une censure

S'imposer quelque chose; verbe pronominal; participe passé; accord du participe passé du verbe pronominal; complément d'objet direct; complément d'attribution; pronom réfléchi.

  • Toute l'histoire des abus de tous genres repose sur la censure que se sont imposés les Combattants d'une cause contre une autre. (Denise Bombardier.)

Cet instant de distraction nous est gracieusement offert par mon journal préféré, amis lecteurs, afin que nous puissions revoir ensemble la règle d'accord du participe passé du verbe pronominal : lorsque ce participe passé n'est pas suivi d'un infinitif, qu'il n'entre pas dans une locution verbale (comme se rendre compte) et que le pronom réfléchi n'a pas pour seule fonction de marquer la forme pronominale, l'accord se fait avec le complément d'objet direct, pourvu que celui-ci précède le verbe.

Or, que fait ici le pronom réfléchi se? Il représente les Combattants et, outre qu'il marque la forme pronominale, remplit la fonction de complément d'attribution, indiquant à qui est imposée la censure.

Les Combattants, même si le mot est placé après le verbe, se sont imposé à eux-mêmes cette censure. Celle-ci, représentée par le pronom relatif que, joue donc le rôle de complément d'objet direct; comme ce complément est placé devant le verbe, il commande l'accord du participe passé :

... la censure que se sont imposée les Combattants...

Line Gingras

«Autocensure» : http://www.ledevoir.com/2005/08/13/88151.html

Posté par Choubine à 23:59:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]