Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 27 décembre 2005

Ni fleurs ni couronnes - Madrid et les Jeux olympiques

Se retrouver; accord du participe passé du verbe pronominal; être tel.

  • Sans l'erreur du délégué du CIO, les deux villes se seraient retrouvé à égalité [...] (AP.)

Le verbe se retrouver est employé ici au sens d'être, se trouver tout à coup dans une situation. Le pronom se n'a pas vraiment d'autre fonction, dans cette phrase, que de marquer la forme pronominale; le participe passé doit donc s'accorder avec le sujet du verbe :

[...] les deux villes se seraient retrouvées à égalité [...]

Un peu plus loin :

  • "Quand Madrid déposera une nouvelle candidature, les possibilités seront tel que même un vote perdu ne pourra faire pencher le résultat", a-t-il dit. [Il s'agit du maire de Madrid.]

Il fallait écrire les possibilités seront telles, bien entendu.

"Londres aurait obtenu les Jeux de 2012 à la suite d'une erreur" : http://www.ledevoir.com/2005/12/24/98461.html

Posté par Choubine à 12:55 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    avec la grammaire, le devoir n'est pas difficile, pfffff !

    Posté par phil, mercredi 28 décembre 2005 à 15:05
  • En fait, ce journal est généralement de très belle tenue. Mais j'ai l'impression qu'on ne corrige pas - ou pas toujours - les articles provenant d'agences de presse...

    Posté par Choubine, mercredi 28 décembre 2005 à 15:14

Poster un commentaire