Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 24 décembre 2005

Le chevalier et la bergère

Voici, pour vous souhaiter à tous de joyeuses Fêtes, un conte de Noël de ma façon, en véritables vers de mirliton. Ce n'est pas un hasard s'il y est question de tuque et de cache-nez, mais une invitation à vous rendre au site de l'émission Indicatif présent, animée par Marie-France Bazzo, écouter la fameuse Tirade du cache-nez composée il y a deux ans par Jean Dion, chevalier de la Nouvelle, à l'occasion d'un débat de société sur la tuque du gardien de but José Théodore.

*********************

Le chevalier et la bergère

Un soir que par les vaux il trottait, nez en l'air
Un chevalier manqua heurter une bergère
D'où viens-tu, où vas-tu de ce pas, ma commère
Fit-il bien gentiment, le chef à découvert
À ce train tu perdras tes moutons, ça m'a d'l'air

Sans dire mot Lison continua sur son erre
Intrigué, il crut bon de mettre pied à terre
Montre-moi les talons, ma graine de pépère
Mes allées et venues, c'est pas de tes affaires
Et puis remets ta tuque, y fait ben frette à souère

Son coeur de chevalier s'émut fort à ce vers
M'amie, seriez-vous donc à mon égard moins fière
Et me verriez-vous çà un peu ainsi qu'un frère

Nenni, t'es ben mignon, mais j'ai aut'chose à faire
Dans la crèche est couché l'Enfant nu comme un ver
N'entends-tu pas les anges qui font leur concert
Ne vois-tu pas l'étoile qui luit au ciel clair
N'as-tu pas un présent pour un roi dans' misère

Le chevalier pleura, attendri, débonnaire
Fouilla dedans son sac, s'moucha dans son mouchouère
Portez au nourrisson, ô divine bergère
Ce cache-nez bien chaud tricoté par ma mère

Choubine

Posté par Choubine à 14:38 - Un peu de rien - Commentaires [2] - Permalien [#]