Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 9 décembre 2005

Un jardin

Ce texte se trouve maintenant à l'adresse suivante : http://chouxdesiam.hautetfort.com/archive/2005/12/09/un-jardin.html

Line Gingras
30 septembre 2006

Posté par Choubine à 23:43 - Venise - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bonjour.
    Jardin clos sauf aux chats et aux oiseaux.Que les enfants veillent à ce que les uns ne mangent pas les autres.
    Amicalement.
    Chaque homme

    Posté par chaque homme, dimanche 11 décembre 2005 à 02:51
  • Voilà donc ce qu'ils sont devenus...

    Posté par Choubine, dimanche 11 décembre 2005 à 02:56
  • j'aime bien ce texte

    Posté par phil, dimanche 11 décembre 2005 à 12:36
  • Merci, phil.

    Posté par Choubine, dimanche 11 décembre 2005 à 12:55
  • Adorable

    Merci Choubine pour ce magnifique sonnet. En particulier le dernier vers du premier tercet. Quel rythme, quelle tristesse. J'aimerais en connaître un peu plus sur ces espoir malheureux gisant au fond du puits.

    Posté par Le vieux chnouk, vendredi 16 décembre 2005 à 17:04
  • Ah! mais c'est le mystère et la séduction de Venise, qu'elle renferme tant de secrets, à l'image de ses jardins enclos... Lorsqu'on marche dans cette ville si intensément humaine, dans les rues tranquilles où l'on est seul ou presque, on a l'impression de côtoyer tant de drames, tant de chagrins, tant de joies aussi - tous les drames, tous les chagrins, toutes les joies, tous les secrets, tous les silences des siècles écoulés.

    Posté par Choubine, vendredi 16 décembre 2005 à 17:19

Poster un commentaire