Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 19 novembre 2005

Les mieux placés à interpréter

Être bien placé à + infinitif; être mal placé à + infinitif; être mieux placé à + infinitif; être le mieux placé à + infinitif.

  • [...] plusieurs hommes, jeunes et vieux, expriment une haine de la femme que les psychanalystes seraient les mieux placés à interpréter. (Denise Bombardier.)

Je n'ai rien trouvé, dans la quinzaine d'ouvrages que j'ai consultés, sur le tour être bien placé, être mal placé à + infinitif. Les dictionnaires généraux, d'après ce que je peux voir, n'admettent l'expression en cause qu'avec la préposition pour :

Elle est mal placée pour critiquer ce choix qu'elle a naguère cautionné. (Multidictionnaire.)

L'ambassadeur qui fut le mieux placé pour bien connaître le train du monde. (Mauriac.)

Wilson était mieux placé que personne pour connaître les faiblesses du contrôle parlementaire et de la paix démocratique. (Bloch.)

Bien entendu, on aurait pu écrire :

[...] une haine de la femme que les psychanalystes seraient les plus aptes à interpréter.

Line Gingras

"Le début d'un triste temps nouveau" : http://www.ledevoir.com/2005/11/12/94943.html

Posté par Choubine à 23:10 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Il y a pire que Mme Bombardier

    il y a la jeune institutrice de mon fils (7 ans), qui nous a laissé ce joli mot, sur le cahier :
    "Ce jour a été distribué les enveloppes de la coopérative."
    Une maman, professeur de lettres, n'a pu s'empêcher de rappeler la règle "Enveloppes, sujet inversé de "distribuer" à la forme passive, il faut donc conjuguer à la 3ème personne du pluriel". La jeune femme en a eu un choc, paraît-il, et a foncé ce plaindre de cette maman à la directrice de l'école...
    Quand viens-tu donc faire un peu de télé chez nous, que mes compatriotes entendent et écoutent enfin un français correct ????
    Sophie

    Posté par Sophie de Paris, dimanche 27 novembre 2005 à 17:43
  • Quelle attitude de la part de l'institutrice! Tout le monde peut se tromper, mais ne pas vouloir faire de progrès, ça me paraît difficilement excusable.

    Faire de la télé, moi? Une belle catastrophe, voilà ce que ça donnerait. Madame Bombardier - qui écrit par ailleurs admirablement bien, même s'il lui arrive de commettre des erreurs comme à tout le monde - s'exprime avec beaucoup d'aisance (et... d'autorité, disons) devant les caméras. Ce ne serait certes pas mon cas...

    Merci, Sophie, pour tes encouragements!

    Posté par Choubine, dimanche 27 novembre 2005 à 18:35

Poster un commentaire