Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 15 novembre 2005

À l'emploi de

À l'emploi de; être à l'emploi de; emploi; to be in the employ of.

  • Il n'est plus à l'emploi du cabinet depuis août dernier. (Hélène Buzzetti.)

Le scandale des commandites a fait quelques chômeurs, semble-t-il; parions toutefois que ces malheureux ne risquent pas trop de se retrouver à l'aide sociale.

Ces pauvres gens ont perdu leur emploi; étaient-ils donc auparavant à l'emploi de la fonction publique, du cabinet, d'un certain parti politique, d'une agence de publicité?

Point du tout. La locution à l'emploi de est le calque de l'expression anglaise in the employ of (elle-même désuète, selon Camil Chouinard). Absente, d'après ce que je peux voir, des dictionnaires généraux et des ouvrages de difficultés rédigés par des Européens, mais fréquente chez nous, elle est condamnée comme anglicisme par les auteurs québécois que j'ai consultés - soit, outre Chouinard, Dagenais, Colpron et Villers.

On n'est pas à l'emploi de telle personne, tel ministère, telle entreprise : on est employé par...; on est au service de...; on travaille pour..., chez (suivi d'un nom de personne), à tel endroit, dans un magasin.

Line Gingras

"Purge symbolique chez les libéraux fédéraux" : http://www.ledevoir.com/2005/11/03/94134.html

Posté par Choubine à 23:11 - Langue et traduction - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    par exemple on a pour emploi barman où l'on met des tranches de citron comme sous-verre! ;-)

    Posté par chipotin, mercredi 16 novembre 2005 à 08:55
  • Mouais, ça s'est vu!

    Posté par Choubine, mercredi 16 novembre 2005 à 09:02
  • me souviens pas avoir vu cette expression, ça tombe bien puisqu'elle est incorrecte

    Posté par phil, mercredi 16 novembre 2005 à 12:18
  • Ah! merci phil, je me demandais justement si on l'utilisait chez vous. Tu me donnes un premier son de cloche, c'est précieux!

    Posté par Choubine, mercredi 16 novembre 2005 à 15:55
  • Et pour les chômeurs

    on dit quoi, dans le pays neuf ? "il n'est plus à l'emploide ..." ???? Moi aussi, je n'avais jamais entendu cela, ni en français, ni en anglais, d'ailleurs....
    Je continue à lire les autres articles, je me régale...
    SOphie

    Posté par Sophie de Paris, dimanche 27 novembre 2005 à 17:32
  • "Être (ou ne plus être) à l'emploi de", c'est vraiment une expression très courante ici. Je suis bien contente de savoir que ce tour semble inconnu chez vous! (De l'utilité d'un carnet Web...)

    Posté par Choubine, dimanche 27 novembre 2005 à 17:53
  • Les fautes de syntaxe des journalistes permettent de faire un véritable inventaire. Je ne manquerai pas de recommander votre site très bien fait à mes étudiants en traduction !

    Posté par Musimasque, dimanche 12 février 2006 à 04:49
  • À l'emploi de

    Je ne sais pas si Musimasque est Européen, cependant il utilise la ponctuation européenne et non celle du Québec. À la fin de son commentaire, il aurait fallu qu'il n'y ait pas d'espace entre la fin de la phrase et le point d'exclamation.

    Posté par lumifleur, dimanche 6 juin 2010 à 12:57
  • Bien vu, lumifleur : Musimasque est un blogueur français.

    Posté par Choubine, dimanche 6 juin 2010 à 13:10

Poster un commentaire