Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 4 octobre 2005

Se piquer au jeu

Se piquer au jeu; se piquer le doigt; se piquer au doigt; accord du participe passé d'un verbe pronominal.

Une amie lectrice me demande si elle doit écrire Je me suis piquée au jeu, en faisant accorder le participe passé, ou laisser celui-ci invariable.

Bien sûr, la question serait relativement simple si le verbe était employé au sens propre :

Elle s'est piquée avec une aiguille. (Petit Robert.)
Elle a piqué qui? - Elle-même. L'accord se fait avec le complément d'objet direct, placé devant le verbe.

Elle s'est piquée au doigt. (Jouette.)
Elle a piqué qui? - Elle-même. Où ça? - Au doigt.

Elle s'est piqué le doigt. (Jouette.)
Elle a piqué quoi? - Le doigt. Elle a fait ça à qui? - À elle. Le participe passé reste invariable parce que le complément d'objet direct est placé après le verbe.

Les deux doigts qu'elle s'est piqués lui font encore mal.
Elle a piqué quoi? - Les deux doigts, représentés par le pronom relatif que. L'accord se fait avec le complément d'objet direct, placé devant le verbe.

Ferais-je donc accorder le participe si j'écrivais Je me suis piquée au jeu? D'après le Trésor de la langue française informatisé, le verbe piquer, dans cet emploi figuré (se piquer au jeu, c'est "poursuivre une entreprise avec opiniâtreté malgré les difficultés rencontrées"), veut dire "exciter, stimuler vivement". Or, on peut très bien exciter ou stimuler quelqu'un, s'exciter ou se stimuler soi-même.

Et le Multidictionnaire nous apporte une confirmation toujours utile :

Ils se sont piqués à ce jeu de patience.

Line Gingras

Attention, ça pique : http://www.progresstleonard.com/images/dynamique/gros/Quenouille_copy.jpg

Posté par Choubine à 23:05 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    je pense bien que ça pique ! avec toutes ces pointes !

    Posté par phil, mercredi 5 octobre 2005 à 12:01
  • On reconnaît bien là un poseur d'énigmes...

    Posté par Choubine, mercredi 5 octobre 2005 à 14:01

Poster un commentaire